AXES DE RECHERCHE

Le CQMF est un regroupement stratégique dédié au développement de matériaux fonctionnels. Ces matériaux aussi appelés smart materials, ont la capacité de s’adapter et de se transformer en réponse à des stimuli chimiques, physiques ou biologiques. Les chercheurs du regroupement travaillent à développer des matériaux avancés pour des applications dans les domaines des technologies biomédicales, de l’environnement et de l’énergie.

Biomédical
Matériaux pour des applications
biomédicales

Biocompatibilité

Design et conception de biomatériaux et d’implants favorisant l’intégration in vivo et présentant une biodégradation contrôlée.

Biophotonique

Développement de matériaux permettant l’imagerie de conditions physiologiques par la transduction de phénomènes biologiques en signaux optiques pour des applications diagnostiques.

Biosenseurs

Élaboration de dispositifs pour la quantification high-throughput de niveaux d’activité moléculaire et la détection d’agents infectieux ou de contaminants dans le but de créer de nouveaux outils de diagnostic rapide.


Environnement
Matériaux pour des
applications envrionnementales

Purification et séparation

Développement et optimisation de systèmes et de procédés de filtration, de membranes et de réacteurs pour le traitement et la purification de l’eau et de l’air.

Développement durable

Élaboration de nouveaux protocoles pour la synthèse et la production de matériaux fonctionnels utilisant une méthodologie et des réactifs diminuant l’empreinte écologique sur les écosystèmes.

Valorisation de la biomasse

Création de matériaux fonctionnels à partir de la biomasse et de résidus post-production tels que la nanocellulose, le byssus de la moule, la soie d’araignée et le chitosane.


Énergie
Matériaux pour des applications
dans des technologies énergétiques

Cellules solaires organiques,inorganiques et électrochimiques

Développement de cellules photovoltaïques permettant une utilisation économique

et à grande échelle pour des applications stationnaires et portables.

Piles à combustible basse température

Développement de catalyseurs et de membranes pour des piles à combustible

à biocarburant ou à électrolytes polymères utilisant l’hydrogène, le méthanol, l’éthanol et l’acide formique comme matériau combustible.

Production et stockage d’hydrogène

Design de procédés économiques et efficaces pour la conversion de résidus organiques en hydrogène et élaboration de méthodes de capture et de stockage pour le développement et l’expansion d’une source d’énergie durable.

Stockage d’énergie

Mise au point de dispositifs pour le stockage d’électricité par l’étude de systèmes électrochimiques au lithium, aux hydrures métalliques, métal-air et de supercapacités.

Conservation d’énergie

Développement de nouveaux matériaux tels que les DELs et les diodes organiques requérant moins d’énergie que les dispositifs traditionnels pour leur fonctionnement.